Nouvelle Zélande

 

La Nouvelle Zélande est fascinante, pour la diversité de ses paysages surréalistes.

Terre de contrastes instantané allant des lacs émeraude hypnotiques qui contrastent avec un décor volcanique quasi lunaire, aux forets subtropicales en passant par les "Alpes du sud" et leurs pics montagneux enneigés. 

Son isolement géographique lui a permis le développement d'une faune et d'une flore très riches et variées dont une quarantaine d'espèces endémiques. 

 

 

 

 

 

Le spot est accessible après un bon quart d'heure de marche.

Il faut d'abord traverser quelques champs de vaches, décrocher les fils électriques qui clôturent les différentes parcelles, en enjamber certaines, avant d'enfouir ses orteils dans le sable noir parfois rendu brûlant par le soleil du début d'après-midi pour enfin, accéder à la gauche de Kumera qui vient mourir sur un tapis de cailloux glissants.

 

 


 

Les vagues forment de petits tuyaux ronds, laissant traîner leurs chevelures d'embruns sur leur passage. Le vent est si fort qu'il soulève le sable qui vient nous fouetter les mollets, pendant que de petits buissons épineux roulent des dunes jusqu'à la mer comme dans un film de western.

Contrairement à Muriway, le spot est éloigné de la ville, ce qui évite, les sessions style "boîte à sardines exhibitionnistes"... et le coude à coude avec cette tension palpable bourrée de testostérone.

Le soir, on gravi la "lions Head rock" pour une vue imprenable,

surplombant la baie de Piha et ses trains de houle bien rangés.

Le "pok" d'une mousse annonce la fin de cette année 2015

pendant que le ciel s'enflamme de rouge, d'orange et de rose. 



 

 

Ici, la terre y est plus hostile tant pour son air de Bretagne en période d'hiver, avec son vent glacial à décorner les bœufs que pour ces bouilles atypiques d'ours rustres.

Pas très commode, à première vue, mais probablement les gens les plus gentils rencontrés jusqu'à présent.

N'ayant que ma combinaison 3.2 millimètres, j'opte pour la vieille technique de sioux, et porte mon pull en laine mérinos en guise de lycra. Qualité Patagonia garantie!